KARATÉ ADAPTÉ

Le karaté, voie d'intégration dans la vie courante

La Fédération a créé une Commission Nationale Handi-Karaté en 2001 sous l´impulsion de pratiquants ou professionnels de la santé spécialisés dans le handicap. Les objectifs étant de permettre l´intégration des personnes handicapées dans le club de karaté. Il s´agit d´adapter la pratique sans la dénaturer en conservant ce qui en fait une pratique martiale.

Le handisport permet aux personnes handicapées physiques et/ou sensorielles (handicap moteur/visuel/auditif) de s'investir dans les pratiques sportives correspondant à leurs désirs et leurs besoins, grâce à un matériel et un règlement adaptés. Le handisport est aussi ouvert aux personnes valides qui souhaitent partager des émotions avec les personnes handicapées.

Les besoins fondamentaux d’une personne en situation de handicap mental sont de contrôler ses émotions, ses angoisses, de prendre conscience de son corps et donc de son potentiel physique, d’avoir des repères sécurisant. Le karaté comme art martial répond tout à fait à ces besoins et permet par l’accueil avec l’ouverture des clubs de créer un lien social épanouissant pour ce public soi-disant inadapté à la vie ordinaire. La ligue Poitou Charente est novatrice dans ce domaine.

La connaissance de soi et de son corps, la prise de conscience de ses capacités et de ses limites vont permettre une meilleure adaptation aux difficultés de la vie quotidienne et une autonomie la plus optimale possible en fonction de vos propres possibilités.

Tonicité

Le karaté permet un renforcement musculaire, l'exécution de techniques de bras et de jambes sollicite tous les groupes musculaires du corps.

Prise de Conscience de son corps dans l'espace

L'activité karaté encourage la conscience corporelle par la répétition d'exercices latéralisés, l'utilisation de cibles aide à l'appréciation des distances.

Équilibre

Le karaté, par le travail des positions de base renforce le tonus des jambes, il améliore le sentiment de confiance à l'égard des chutes.

Coordination

Imagerie mentale du mouvement et exécution de techniques de poing et de jambes participent à la coordination du pratiquant.

Mémoire

La répétition des exercices, les enchaînements de techniques codifiées comme les katas sont de très bons exercices pour stimuler la mémoire.

Stress

L'activité physique permet de gérer et d'évacuer le stress quotidien.

Vidéo de présentation du Karaté Adapté


Le Karaté Adapté - Pédagogie et Compétition par ffkarate